Les Extensions de Cils – Embellir sans trahir

Photos isantilli/Shutterstock.com

Dans la famille des techniques d’embellissement du regard, les extensions de cils remportent les suffrages de toutes celles qui souhaitent gagner en volume, mais aussi en longueur, en une seule séance. Magali Thomas-Durant détaille les points à connaître avant de vous lancer dans cette prestation.

 

L‘extension de cils est une méthode esthétique dont l’objectif est d’étoffer et de rallonger les cils naturels en posant sur chacun d’entre eux un ou plusieurs cils artificiels. Les extensions utilisées peuvent être en soie, en vison ou en microfibre. Elles se présentent sous différentes formes et longueurs, permettant ainsi de s’adapter à la personnalité de la cliente, à ses habitudes et à l’effet recherché. En jouant sur l’épaisseur, la courbure et la longueur du cil artificiel, le résultat peut être très naturel ou, à l’inverse, très élaboré.

 

Avantages et contraintes

L’avantage de cette technique est bien évidemment de pouvoir arborer une frange de cils plus fournie sans maquillage (un vrai gain de temps le matin) pendant trois à cinq semaines. Passé ce délai, un remplissage est nécessaire pour entretenir le résultat. Bien que résistantes à l’eau, les extensions nécessitent un entretien particulier : brossage quotidien des cils, utilisation de produits sans corps gras pour le démaquillage et application d’un mascara spécifique si la cliente souhaite intensifier l’effet initial.

 

Pour qui ?

Les extensions de cils s’adressent aux femmes souhaitant un regard glamour, sophistiqué et plus intense, mais aussi aux femmes actives, aux sportives et à celles se maquillant très peu. Elles sont indiquées lors d’un événement particulier. Toutefois, la pose d’extensions est déconseillée en cas de cils en mauvaise santé, contour de l’oeil en mauvais état ou fragilisé, cils indisciplinés, ou si la cliente désire un effet trop extrême ou ne souhaite pas respecter les recommandations postpose.

 

La sécurité avant tout

On touche ici à une zone particulièrement fragile du visage, c’est pourquoi la qualité des produits et matériels utilisés est essentielle. Afin d’éviter tout risque d’allergie, il est conseillé de privilégier des extensions en matière synthétique (vison ou soie) qui sont mieux tolérées et qui présentent l’avantage de donner un meilleur rendu et un résultat plus confortable pour la cliente. Pour une hygiène optimale et, là encore, minimiser les risques allergiques, l’usage de pinces en acier inoxydable est fortement recommandé. Enfin, tous les produits cosmétiques utilisés pendant la pose ou recommandés en entretien doivent respecter la réglementation européenne en vigueur et être utilisés conformément aux consignes données par le fabricant.

 

Le diagnostic

Primordial avant la pose, il comporte un échange avec la cliente afin de connaître ses attentes, lui expliquer en quoi consiste la technique, son déroulé et les résultats escomptés. Il sera étayé par une fiche cliente, à faire signer avant la séance. Il est également recommandé de prendre une photographie avant et après chaque pose.

 

La formation

L’objectif est d’acquérir toutes les informations théoriques afin de comprendre le fonctionnement des cils et les différences en fonction des yeux de chacune, de pouvoir effectuer une pose qui embellisse le regard sans risque en tenant compte des contre-indications, et de s’exercer sur des modèles. Avant de se lancer, il est conseillé de bien se renseigner et de considérer plusieurs critères : la longévité de la marque et son expertise dans le domaine du regard, mais aussi le nombre de stagiaires par session. Dans leur grande majorité, les formations sont déclinées suivant le niveau initial de la personne : débutante n’ayant jamais pratiqué de poses d’extensions de cils ou professionnelle souhaitant se perfectionner. Certaines marques, à l’image de Combinal®, proposent même de se rendre in situ, si la personne ne peut se déplacer. Il est à noter que la plupart des stages sont pris en charge par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA).

 

Propos recueillis par Anne-Sophie Gamelin